A+
A-
A=
ANET 02.37.41.49.09
DREUX 02.37.46.01.73

Les forges de Dampierre-sur-Blevy

L'industrie sidérurgique fut un des choix d'investissement de la famille CONDE, au cours de la seconde moitié du XVIIème siècle. Avec les forges de Moisdon, 1668-1669, dans la baronnie de Chateaubriant (Loire-Atlantique), les forges de Clavières, 1668-1671 (Indre) à proximité du massif forestier de Châteauroux, les forges de Dampierre-sur-Blévy (Eure-et-Loir) proche de la forêt de Senonches constituent un ensemble industriel exceptionnel qui participe à la production métallurgique utile à la défense du royaume.

De part ses origines princières, ses dimensions, ses qualités architecturales et son état, ce haut fourneau double du XVIIème siècle, demeure exceptionnel. De plus, il offre un des ensembles les plus complets, tant au niveau régional que national.

Au début du XXème siècle, la plupart des bâtiments furent démolis afin que le domaine devienne un site d'agrément, paisible ...

Cependant, des éléments importants restent à découvrir!:

-- La maison du maître des forges.

-- La digue, ou chaussée, avec les mécanismes de retenue d'eau, l'ensemble des maçonneries du système hydraulique.

-- La halle à charbon, réduite de moitié.

-- Une maison ouvrière, celle du comis des forges.

-- Les deux fours à réverbère nécéssaire au fonctionnement de la fenderie (ancêtre du laminoir).

-- Et surtout le haut-fourneau double, unique exemple debout de ce siècle avec sa cheminée (ou cuve) octogonale caractérisant le XVIIème . Au siècle suivant la cheminée aura une forme circulaire.

-- Autour des hauts-fourneaux subsistent les halles à soufflet et la halle de coulée. Ces locaux ont été remblayés sur une hauteur d'un mètre cinquante environ, ce qui explique la disparition du bas des haut-fourneaux appelés creusets où sortait la fonte.

AdresseD146
28170
Maillebois
02 37 48 18 62
philippe@lesforgesdedampierresurblevy.com