A+
A-
A=
ANET 02.37.41.49.09
DREUX 02.37.46.01.73

Les anciennes fonderies de Saulnières

La grande époque de la Fonderie

Mise à part l'agriculture, la principale activité de Saulnières reposait sur sa fonderie. Une vieille histoire qui a débutée au XVI ème siècle avec les seigneurs de Saulnières ayant bail de Maison de forges.

L'histoire moderne débute en 1872, par la création, par M. Dubois, d'un atelier de forge et fonderie à Fontaines-les-Ribouts à environ 1 km de Saulnières. Devenus trop à l'étroit, l'usine déménage, en 1889, à Saulnières, sur les bords de la Blaise, avec l'aide de Charles Gourdin. Le développement de l'agriculture en Beauce, créant un grand besoin de pièces d'usures favorisant l'expansion de cette activité.

En 1946, l'usine est cédée à M. De Mari. Cette cession permet de regrouper l'usine de Saulnières avec une entreprise de Chartres spécialisée dans les pompes centrifuges.

En 1967, l'usine change de main. M. Cromback, nouveau directeur, se sépare de l'usine de Chartres et absorbe Souplex-Penchard (charrues et déchaumeuses), devenant alors Gourdin-Souplex.
Les fabrications se concentrent sur les appareils de préparation des sols et des pièces mécaniques en fonte sur modèles.

En janvier 1992, Gourdin-Souplex cède son activité agricole et ne conserve que son activité fonderie sous le nom de Fonderie Gourdin.

En septembre 1992, est créée la Fonderie Technique de Saulnières (FTS), locataire-gérante de la fonderie Gourdin.

En 1999, l'usine souffre terriblement de la tempête et, ensuite des deux crues de la Blaise de 2001.
Malgré un carnet de commande plein et environ 6 tonnes de fonte de haute qualité produite par jour, faute de trésorerie et sans aides des structures locales et nationales, FTS doit fermer ses portes en 2002.

 

La réhabilitation du site

Plus de 15 ans après la fin de son activité et l’important travail de dépollution, démolition et réhabilitation mené par l’Agglo du Pays de Dreux, la Fonderie s’est aujourd’hui transformée en un véritable espace de vie composé d'habitations ( à construire et à rénover) et d'un jardin public. Un cadre idéal pour profiter d'un moment de détente au bord de la Blaise. Une véritable renaissance pour Saulnières, son centre-bourg et ses habitants. 

 

Un jardin public évocateur du passé industriel

Entre la peupleraie, les saules blancs et les massifs de plantes grasses, les habitants met à l'honneur les traces de l'ancienne activité industrielle du site, qui fabriquait dés la fin du 19ème siècle, des pièces en fonte pour l'agriculture. Les plus anciennes colonnes en fonte de l’usine ont été remises en état et installées dans l’une des allées. Elles servent aujourd'hui de support pour une exposition photo retraçant l'évolution du jardin dans le temps et le travail de reconversion opéré par la collectivité. Des poutres ont été conservées pour créer un balisage lumineux, des casiers servent de supports aux végétaux. Enfin, l’ancienne tour d’ascenseur trône au centre du jardin. La trame du jardin s’est inspirée de l’ancien plan de circulation interne à l’usine. Sans oublier bien-sûr, le charmant kiosque à musique situé en bord de rivière.

L'inauguration du jardin a eu lieu le 24 juin 2017.

 

En balade au fil de la Blaise

Prolongez votre promenade en empruntant la passerelle mise en place afin de rejoindre le chemin de grande randonnée, le GR 351. Il longe la blaise et mène notamment à l’étang du Foulon.

 

 

AdresseRue de la Mairie
28500
Saulnières
09 67 07 68 23
mairie.saulnieres28@wanadoo.fr